Investissement immobilier : Comment profiter des taux d’intérêt de prêt au plus bas

Investissement immobilier : Comment profiter des taux d’intérêt de prêt au plus bas
by Mon conseiller en investissement

Les taux des prêts immobiliers ont continué de baisser, pour atteindre des niveaux encore jamais vus. Découvrez comment en profiter au travers des différentes possibilités offertes en matière d’investissement immobilier…

Des taux de prêt immobilier historiquement bas

Le précédent record historique de 1,33%, touché en novembre 2016, a été battu. En mai 2019, les taux des crédits immobiliers ont encore baissé, pour tomber à 1,29% en moyenne, toutes durées confondues, d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

Les taux des crédits immobiliers étaient quatre fois moindres qu’au début des années 2000… et presque dix fois moins élevés qu’au début des années 1990 ! La tendance met les voyants au vert pour se poser sérieusement la question d’investir dans l’immobilier.

Construisez votre projet d’investissement autour de l’immobilier

Le marché a rarement donné autant d’indicateurs positifs pour investir dans l’immobilier. Pour rentabiliser au mieux votre investissement, l’immobilier locatif reste le placement à privilégier. En effet, de nombreuses lois de défiscalisation viennent conforter ce choix comme le dispositif Pinel par exemple. Il est toutefois primordial de s’adresser à des professionnels du sujet afin d’opter pour le meilleur emplacement géographique qui assurera une rentabilité correspondante à vos objectifs. Assurez-vous également que le bien recherché se situe bien en zone tendue où la vacance locative sera la plus faible possible.

Pourquoi opter pour un Pinel ?

On en parle souvent mais la loi Pinel est-elle réellement l’investissement du moment ? Avec une réduction allant jusqu’à 21% de l’investissement, vous devez acquérir un bien neuf et le louer pendant une période déterminée (6, 9 ou 12 ans) pour en bénéficier.

Ce mécanisme permet une réduction d’impôt de 12 % du prix du logement si vous louez six ans, 18 % si vous louez neuf ans et 21 % si vous louez douze ans. Elle se détermine en fonction d’un plafond de prix de 5.500 €/m², la base de calcul ne pouvant pas dépasser 300.000 €. Au maximum, vous pouvez donc déduire 63.000 € sur douze ans (21% de 300.000€).

En privilégiant des zones tendues comme l’Ile-de-France, ce mécanisme est le placement du moment, surtout lorsque que la situation du marché en matière de taux d’intérêt de prêt immobilier est au plus bas.

Si vous avez encore des doutes ou des interrogations, c’est le moment de nous contacter pour mettre en place votre stratégie d’investissement.